Vous êtes ici :  Accueil /  Actualités
 

Actualité

Education électorale module 2

03.07.2014 - 08:49

A quoi s’occupe Elections Cameroon (ELECAM) l’organe en charge des élections au Cameroun, durant l’année non électorale ?

Pour répondre à cette préoccupation, il faut savoir que le cycle électoral prévoit un certain nombre d’étapes qui commencent dès la proclamation des résultats d’un scrutin. Immédiatement après, l’organe en charge des élections entre dans la préparation des prochaines échéances, à travers notamment l’éducation électorale citoyenne, la formation des acteurs électoraux et la poursuite des inscriptions sur les listes électorales.

En son article 22, le Code Electoral stipule que la Direction Générale des Elections est chargée entre autres choses de la préparation matérielle des opérations.

C’est ainsi que dans le cadre de cette préparation, Elecam s’adonne depuis la proclamation des résultats du double scrutin législatif et municipal du 30 septembre 2013, à la poursuite de la constitution du fichier électoral, à travers notamment la révision annuelle des listes électorales qui a commencé depuis le 2 janvier 2014, opération qui ira jusqu’au 31 août prochain. Pendant que les inscriptions se font, Elecam met à jour le fichier en procédant aux opérations de radiation et de modification.

Dans la même foulée, la Direction Générale des Elections a officiellement lancé le 13 février dernier à Libreville au Gabon, la refonte biométrique des listes électorales auprès de la diaspora, opération actuellement en cours dans quarante (40) destinations réparties dans trente-deux (32) pays.

 Dans la même veine, Elecam s’active aussi à la conservation du matériel et des documents électoraux dans l’ensemble du territoire national.

Après le 31 août 2014, Elecam s’attellera à l’établissement et la publication des listes électorales avant de procéder à l’établissement et la distribution des nouvelles cartes électorales, en liaison avec les commissions mixtes compétentes.

A l’issue de ces opérations de révision et au vu des documents et données communiqués par les Démembrements Régionaux d’Elecam, le Directeur Général des Elections, établira et rendra publique la liste électorale nationale, au plus tard le 30 décembre 2014, selon les dispositions du Code Electoral camerounais.

Elecam met également à profit l’année non-électorale pour le renforcement des capacités de son personnel par l’organisation et la participation aux séminaires et foires électoraux.

Par ailleurs, l’expérience engrangée par Elections Cameroon lui vaut d’être souvent sollicité par les uns et les autres pour donner ses avis sur les questions électorales, en même temps que certains de ses responsables  sont appelés à effectuer des missions d’observation électorale hors du pays.

Elections cameroon, loin de se « tourner les pouces » en période non électorale, a plutôt du « pain sur la planche ».