Vous êtes ici :  Accueil /  Actualités
 

Actualité

Education électorale Module 3 : La révision des listes électorales

11.07.2014 - 07:28

Selon les dispositions de l’article 74 du Code électoral Camerounais, les listes électorales sont permanentes et font l’objet d’une révision annuelle qui commence le 1er Janvier et s’achève le 31 Août, sur l’ensemble du territoire national.

La révision des listes électorales tourne autour de deux grands axes que sont la mise à jour du fichier électoral et le toilettage de celui-ci.

Dans la mise à jour du fichier électoral, figurent en bonne place, les inscriptions sur les listes électorales et les modifications diverses.

Les inscriptions en période de révision des listes électorales, ne concernent que les personnes qui ont atteint la majorité électorale entre-temps, celles qui n’ont pas pu s’inscrire lors de la refonte biométrique des listes électorales en 2013, celles qui ont recouvré la capacité électorale entre-temps et celles qui ont changé de lieu de résidence.

Quant aux modifications à apporter au fichier électoral, elles sont relatives aux changements de résidence et aux erreurs matérielles constatées notamment sur les noms et prénoms, la filiation, la date et le lieu de naissance des électeurs.

Au sujet du toilettage du fichier électoral, il est question d’ajouter ou de retrancher (radier) des listes électorales, certaines catégories de citoyens.

Sont ajoutés aux listes électorales, les citoyens qui remplissent les conditions exigées par la loi et ceux ayant  été précédemment omis.

Sont retranchés des listes électorales, les personnes décédées, les personnes dont la radiation a été ordonnée par l’autorité judiciaire compétente, celles qui ne remplissent plus les conditions exigées par la loi et enfin celles qui ont été indûment inscrites.

Bon à savoir, la révision annuelle des listes électorales est suspendue à compter de la date de convocation du corps électoral.

Selon le Code Electoral, le Président de la commission de révision des listes électorales adresse au plus tard, le 5 Septembre, le procès-verbal des travaux de ladite commission au démembrement départemental d’Elections Cameroon, avec en annexes, les documents relatifs aux radiations et modifications. Le responsable de ce dernier doit à son tour transmettre les listes électorales provisoires aux démembrements communaux concernés, pour affichage au plus tard le 20 Octobre.

Il importe de signaler que dès la publication des listes électorales provisoires, tout parti politique ou tout électeur peut saisir la commission de révision, ou, le cas échéant, la commission départementale de supervision, des irrégularités ou omissions constatées.

Au plus tard le 10 Novembre, le démembrement départemental d’Elecam reçoit le procès-verbal des opérations rectificatives opérées sur les listes électorales et après avoir établi le fichier électoral révisé du département, il doit le transmettre au démembrement régional qui à son tour, devra au plus tard le 10 Décembre, le transmettre au Directeur Général des Elections. Celui-ci en dernier ressort, devra établir et rendre publique, la liste électorale nationale, au plus tard le 30 Décembre.